Plaque d’immatriculation

Tout savoir sur les plaques d’immatriculation

Lorsque vous achetez un véhicule neuf, vous devez le faire immatriculer pour pouvoir rouler avec, sous peine de recevoir une amende de 4ème classe pouvant aller jusqu’à 750 euros ! Immatriculer son véhicule neuf n’est donc pas à prendre à la légère. Pour que vous soyez en règle, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur les plaques d’immatriculation : de quoi se composent-elles ? Peut-on les personnaliser ? Comment les monter sur votre véhicule vous-même ? Où les acheter ?

Plaques d’immatriculation : que dit la loi ?

Pour commencer, rappelons ce que dit la loi sur les plaques d’immatriculation. Depuis 2009 et la mise en place du nouveau Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV), les plaques d’immatriculation sont valables pendant toute la durée de vie du véhicule. Tout changement majeur (changement de propriétaire, changement d’adresse du propriétaire, changement de statut marital du propriétaire, etc.) donnera lieu à une nouvelle carte grise mais les plaques ne devront pas être changées.

Bien sûr, il existe toujours des cas particuliers : si les plaques sont trop abîmées ou illisibles, il faudra les changer sous peine de recevoir une sanction. En effet, selon l'article R317-8 du Code de la Route au sujet de l'immatriculation des véhicules : « Chaque plaque doit être maintenue dans un état d'entretien permettant la lecture des inscriptions qu'elle comporte ».

Les plaques du nouveau SIV – et donc valables à vie – sont reconnaissables par leur numérotation au format AB – 123 – CD. La loi impose que le véhicule comporte une plaque à l’avant et une plaque à l’arrière (sauf pour les motos où une plaque à l’arrière suffit), et que ces plaques soient les mêmes.

De quoi est composée une plaque d’immatriculation ?

La plaque d’immatriculation est composée de plusieurs éléments.

On y trouve tout d’abord le numéro d’immatriculation, associé au véhicule pendant toute sa durée d’utilisation, de l’achat à sa destruction. Le format du numéro sur les nouvelles plaques d’immatriculation du SIV est le suivant : AB – 123 – CD. La numérotation se fait à l’échelle nationale et non plus départementale comme avec l’ancien système d’immatriculation. Il est à noter qu’en France, contrairement à beaucoup de pays d’Europe, le numéro d’immatriculation est attribué de manière aléatoire et vous ne pourrez le choisir.

Ce numéro est écrit en caractères noirs sur un fond blanc. A gauche de la plaque, on trouve le symbole de l’Europe, avec le logo F qui permet d’identifier la plaque d’immatriculation comme étant française (en effet, depuis le nouveau SIV, toutes les plaques d’immatriculation des pays de l’Union Européenne ont le même format).

A droit de la plaque, vous trouverez le numéro du département français d’immatriculation du véhicule (ou celui que vous aurez choisi), accompagné du logo de la région correspondante.

Tous ces éléments sont obligatoires sur la plaque d’immatriculation. Vous n’avez en outre pas le droit d’apposer sur votre plaque un sticker personnalisé.

Pourquoi trouve-t-on plusieurs couleurs de plaques d’immatriculation ?

Vous ne pouvez pas choisir la couleur de votre plaque d’immatriculation : toutes les plaques doivent être de couleur blanche. Cependant, on trouve des plaques d’immatriculation qui ont d’autres couleurs :

Pourquoi trouve-t-on plusieurs formats de plaques d’immatriculation ?

De même que pour la couleur de fond de la plaque d’immatriculation, il existe quelques exceptions dans le format des plaques :

  • Les véhicules de moins de 50 cm3 comme certains scooters ne sont pas obligés de faire figurer l’identifiant territorial sur la plaque d’immatriculation (manque de place) ;
  • Les cyclomoteurs 50cc sont immatriculés selon le format de numérotation AB 123 C (sans les tirets et avec une seule lettre à la fin).

Quel matériau choisir pour ses plaques d’immatriculation ?

Si vous n’avez que peu de marge de manœuvre pour personnaliser vos plaques d’immatriculation, vous pouvez en revanche choisir le matériau. Vous avez le choix entre une plaque d’immatriculation en aluminium ou une plaque d’immatriculation en PVC ou plexiglas. Chacun possède ses avantages et ses inconvénients !

L’aluminium, par exemple, est moins cher que le plexiglas. Il est souvent choisi par les propriétaires de véhicules anciens. On reconnait les plaques en aluminium au liseré noir qui entoure la plaque. Les plaques en aluminium sont de moins en moins sollicités car elles sont plus fragiles : au moindre chose, elles se déforment. Or, la loi stipule clairement qu’une plaque d’immatriculation en mauvais état doit être remplacée.  

Quant au plexiglas, il est plus haut de gamme que l’aluminium et par conséquent plus cher : renforcé anti UV, il évite la décoloration des caractères au soleil. Il est aussi plus épais et donc plus résistant aux chocs. Enfin, il est plus esthétique !

Comment installer sa plaque d’immatriculation ?

Il est possible d’installer soi-même ses plaques d’immatriculation. Lorsque vous achetez vos plaques d’immatriculation en ligne, et que vous ne payez pas de garagiste pour vous la monter, le fabricant vous fournit tous les outils nécessaires pour monter votre plaque vous-même, rapidement et facilement. Avec un jeu de rivets et une pince à rivets, la manipulation est très facile, même si vous n’êtes pas bricoleur ! Les étapes à suivre pour installer vos plaques d’immatriculation sont les suivantes :

  1. Retirez les anciennes plaques d’immatriculation de votre voiture si elle en avait (pour un véhicule acheté avant 2009) : pour ce faire, munissez-vous d’une perceuse (mèche 4 ou 5), et forez les rivets déjà en place. Le rivet va alors tomber tout seul (si ce n’est pas le cas, aidez-vous d’une pince à rivets pour le retirer, mais ne le faites pas à la main car vous risquez de vous brûler).
  2. Avec la même perceuse (mèche 4 ou 5), percez les nouvelles plaques d’immatriculation, à l’endroit où viendront se fixer les rivets ;
  3. Si vous ne voulez pas utiliser les anciens trous pour fixer vos nouvelles plaques, percez de nouveaux trous sur votre véhicule.
  4. Placez ensuite votre nouvelle plaque d’immatriculation en superposant les trous faits sur la plaque aux trous sur le véhicule. Placez le rivet sur la plaque à l’aide de la pince à rivets et pressez jusqu’à ce que le rivet se coupe. Répétez pour chacun des 4 rivets.

Il ne vous reste plus qu’à recommencer l’opération une deuxième fois pour votre deuxième plaque d’immatriculation, et le tour est joué !

Où acheter ses plaques d’immatriculation ?

Pour acheter vos nouvelles plaques d’immatriculation, vous disposez de plusieurs options :

  • Vous rendre chez un garagiste : cette option vous permettra de bénéficier du montage de vos plaques sur votre véhicule neuf ;
  • Acheter vos plaques d’immatriculation en ligne : cette option vous coûtera moins chère et vous n’aurez pas besoin de vous déplacer.

Pourquoi commander ses plaques d’immatriculation en ligne ?

Commander ses plaques d’immatriculation est la meilleure option. En effet, vous pourrez non seulement choisir le type de plaque que vous souhaitez et les personnaliser autant que possible, mais vous pourrez aussi limiter les dépenses.

En effet, il existe de nombreux sites agréés par le Ministère de l’Intérieur sur lesquels vous pouvez faire à la fois votre demande de plaques d’immatriculation et votre demande de carte grise en ligne. Sur Carte-grise-pas-cher.fr, toutes les plaques d’immatriculation sont homologuées par le Ministère de l'Intérieur et l'UTAC (Union technique de l'automobile, du motocycle et du cycle), elles sont donc en conformité avec le cahier des charges très précis du SIV.

Faire sa demande de plaques d’immatriculation en ligne est très avantageux. Tout d’abord, sur Carte-grise-pas-cher.fr, le délai de livraison de vos plaques d’immatriculation et documents d’immatriculation est très court à partir du moment où vous en avez fait la demande. Toutes les commandes sont sécurisées, et expédiées le jour même (si vous les avez passées avant 15 h).

De plus, Carte-grise-pas-cher.fr vous propose les meilleurs prix, y compris pour les plaques d’immatriculation en PVC, les plus résistantes et les plus haut de gamme, que vous pourrez trouver au prix des anciennes plaques en aluminium ! Vous disposerez même d’un jeu de rivets gratuitement avec votre commande pour monter vous-mêmes vos plaques d’immatriculation sans difficultés.

Enfin, faire votre demande de plaques d’immatriculation en ligne sur un site comme Carte-grise-pas-cher.fr vous permettra d’éviter de vous déplacer chez un garagiste. Plus vite vous aurez passé votre commande, plus vite vous les recevrez, et plus vite vous pourrez utiliser votre nouvelle voiture sur la voie publique !

En faisant votre demande de plaques d’immatriculation en ligne, vous économiserez non seulement du temps, mais aussi de l’argent !

Comment commander ses plaques d’immatriculation en ligne ?

Commander ses plaques d’immatriculation en ligne est très simple. Voici les étapes à suivre :

  1. Rendez-vous sur le site Carte-grise-pas-cher.fr
  2. Renseignez votre numéro d'immatriculation pour identifier votre véhicule grâce à la base de données de Carte-grise-pas-cher.fr
  3. Personnalisez vos plaques : choisissez le numéro de département, le matériau (PVC, plexiglas ou aluminium)
  4. Effectuez le paiement de votre commande.

Une fois votre commande validée et payée, vous recevrez un certificat d’immatriculation provisoire dans les 24 heures. Puis, au bout de 3 à 5 jours, vous recevrez vos plaques d’immatriculation et votre carte grise définitive directement à votre domicile, prêtes à être montées !

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser